textes de chansons paroliers auteurs albums
Livres
et
CDs
 

textes de chansons, paroliers recherchent compositeurs et interprètes


De paroliers membres des sociétés d'auteur (comme la sacem en France), découvrez leurs textes.


textesdechansons.net est ouvert à l'ensemble des paroliers qui peuvent se présenter et noter des textes.

Moi, le créateur du site ? Un auteur quasi inconnu. Certes, Sami Rama, chanteuse vedette du Burkina Faso (c'est en Afrique, je précise) a obtenu le kundé d'or 2002, meilleure interprète féminine de l’année, au Burkina Faso donc, avec l'album Afriqui Bii (Afrique où vas-tu ?) où figure le titre « Afrique Occident » (une musique d’Abdoulaye Cissé, aussi référence au pays de La Gazelle du Boulgou) et j'avais écrit le texte. Mes débuts ne furent pas suivis comme je l'espérais ! Certes, notre France-Inter nationale a ensuite diffusé « Loana », un texte impertinent, on peut dire d'un réalisme pamphlétaire, mis en musique et interprété par Pierre Galliez, un texte que j'avais écrit. Ce fut avant la réalisation du CD « Loana suite... ». et malheureusement, on peut dire naturellement les grandes stations, même notre France-Inter nationale (où pourtant Philippe Val n'avait pas encore un rôle essentiel) ignorèrent cette sortie. Au-delà de Loana, alors un simple pantin de circonstance (elle est vraiment chanteuse depuis ?), la cible était bien les médias, leur soumission au kitch (Philippe Val avait déjà un rôle essentiel dans les médias), leur propension à agiter de ridicules petits hochets auxquels tentent de s’agripper frénétiquement les captivés par la possibilité d’une gloire rapide, sûrment la seule issue réjouissante à une vie de téléspectateur moyen (ou moyen + suivant la CSP).
Certes, France-culture a ensuite diffusé Les déboires Leclerc, un texte impertinent, on peut dire par euphémisme presque pamphlétaire, mis en musique et interprété par Stéphane Vazzoler. Jean Lebrun recevait ce ssoir-là Michel-Edouard Leclerc dans son émission Travaux Publics... l’un de ses collaborateurs m’avait contacté par mail... et en quelques heures un fichier MP3 avait pu être improvisé et envoyé. Mais ce fut sans suite. Certes il y eut encore des petites choses. Et j'écris du théâtre.
D’autres textes disons éloignés des normes industrielles furent communiqués... mais il faut « bien tomber » sur les grandes stations, entrer dans une logique d’émission... ou être un produit. Internet permet à ces libelles d’exister. Et même de générer des « droits dérivés » ! J'ai même pu publier un recueil toujours d'actualité et disponible. Plus de cinq cents créations destinées à la chanson, déposées à la sacem. Ce livre fut un plaisir d’auteur ! Une mise en page juste par affinité... à un instant donné. Ni chapitres ni thèmes : un parcours... un « petit roman en chansons ». Internet
m’offra cette publication sans exigence de rentabilité ni partenariat ! Heureusement, mais un luxe rare...
C'était quelques semaines après Théâtre de Ternoise et autres textes déterminés. C'était un an après le deuxième roman. Dispersion ? Démarche déjà ancienne
L’ensemble peut être regroupé sous « essais de Ternoise » : tout n’est qu’essai : tentative d’englober l’époque (soi aussi donc, même si mon rôle Historique est encore à trouver !). Je me reconnais, et on me reconnais parfois, dans ce que j’écris et non dans une forme marquée de tant d’empreintes : balzaciennes, stendhaliennes, proustiennes, breliennes (et non cabrélienne !)... L’Histoire oubliera ou décrétera une autre expression... Vous croyez que je palisante ?
Donc, ma démarche détonne dans le petit monde de la chanson car en plus d'avoir des sites, je refuse certaines pratiques... alors que certains les prétendent fréquentes et toujours logiques... une démarche littéraire, parfois même spirituelle, forcément inquiétante à tout(e) interprète en quête de subventions et beaux passages dans les médias dits de référence (genre TF1 la télé)

Stéphane,

(voir autres sites sur la chanson)


C'était en novembre 2005, ce fut revu en octobre 2010 avec peu d'actualisation.

Suivre le flux des infos :
flux des infos rss SUIVRE


Commentaire de cette époque :
Analyser l’époque : entreprise des sociologues, statisticiens... l’écrivain va plus loin, confronte une histoire individuelle à l’époque, crée des brèches...
« Chroniqueurs du quotidien » est prononcé comme un compliment au sujet de chanteurs, ils le reçoivent ainsi... abdication ou incapacité à faire mieux...
Texte de cette époque :


Cent douze oeufs par jour

Sûr s’élèveront quelques cris
Des écolos bovétisés
Ils se sont toujours opposés au progrès
Confrérie des nostalgiques de la bougie

Les famines j’vous jure c’est fini
Avec la poule pondeuse DIDON
Suffit d’ajouter à sa ration d’plancton
Juste un peu d’uranium appauvri

La poule pondeuse
A cent douze pontes par jour
Elle est dans nos cartons
Et en plus cuisinières soyez heureuses
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront

Scientifiques sont catégoriques
Pas le moindre risque sanitaire
Nous avons testé sur lapins et hamsters
Mortalité acceptable en Répufric

La poule pondeuse
A cent douze pontes par jour
Elle est dans nos cartons
Et en plus cuisinières soyez heureuses
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront

Dès qu’on a l’autorisation
On va se faire un fric d’enfer
Je crois qu’il vaut mieux prendre le premier charter
En Asie on sait faire taire les opinions
La poule pondeuse
A cent douze pontes par jour
Elle est dans nos cartons
Et en plus cuisinières soyez heureuses
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront
Jamais plus vos oeufs cuits durs
Ne casseront

Brève de cette époque :

En 1827, Mehemet Ali offrait une girafe à la France. Une vraie girafe, avec un long cou, vivante, destinée à vivre au Jardin des Plantes. Les parisiens se ruèrent à sa rencontre, jusqu’à Villeneuve-Saint-Georges.
Dès le 20eme siècle, dans l’imaginaire français, les footballeurs ont remplacé la girafe.

Début de chanson de cette époque :


Miel au pesticide
Miel au nuage de Tchernobyl
Miel aux vapeurs d’automobiles

J’arrête ma chanson
J’veux pas couler une profession
Mais sachez qu’la vie est cruelle
Pour les abeilles...



Livres et CDs de textes de chansons des albums auteurs
LIRE




Noter un commentaire utile

- 15 janvier 2016 à 14 heures 59
clemente : je veux un producteur pour me produir e mon album
slt a tous moi je suis un jeunne chanteur la je suis a train de sortir un cigeur j'aimerais avoir un producteur merci de vous relire et a bientot

- 21 aout 2015 à 21 heures 23
Donara : Devenir une chanteuse
Bonjour je m'appelle Donara j'ai 14 ans bientot 15, je veux devenir chanteuse pas pour l'argent.. c'est ma passion depuis toute petite je chante et je danse aussi.., quand je chante je suis dans un autre monde.
C'est difficile d'expliquer en se moment je prends des cours de danse et de chante j'ecrie des chansons aussi correen francais et anglais et mes amis ont l'air d'aimer. Je danse tout le temps a l'ecole enfin dans la cours et j'avoue je ne suis pas du tout genée..
je voudrais vraiment devenir une chanteuse je voudrais tellement que les gens entandent ma voix je ferai tout mon possible pour reussir. Merci beaucoup^^

- 21 aout 2015 à 21 heures 20
Arnaud : Bonjour à vous futur PRODUCTEUR. Je me nomme Franck Arnaud, Ivoirien, Élève, né le 22 juillet 1994, résident en Afrique (Côte d'Ivoire). Devenir Rappeur, faire des plongeons dans la foule, faire vibrer mon public sont mes veux les plus chers mais comment voler si les ailles n'y sont pas ? Les moyens ne sont pas du tout présent et c'est comme vouloir pêcher un poisson sans son hameçon. C'est vraiment dur pour moi mais la foie vie tant que DIEU existe donc par mes écrits qui vous sont adressés, qui sont peut-être ma seule et unique chance de vous parler, je vous fait appel car je sais que votre soutient m'aidera à réaliser mon rêve tout en faisant preuve de mon talent car le RAP c'est toute ma vie et il me soigne plus que les médicaments. Je vous fais confiance même si on se connaît vraiment pas mais je sais que vous savez reconnaitre celui qui sait ce qu'il veut dans sa vie et moi ce que je veux c'est faire du RAP et me faire de l'argent pourquoi pas ??? J'espère que vous me ferez signe de vie et aussi preuve de bonne foie. Impatient de vous montrer de quoi je suis capable. Merci et Bonne Journée à vous.
Franck

- 27 mars 2015 à 21 heures 18
essame boris : : recherche de producteur pour ma carrière musicalesalut on m appelee essame boris je suis camerounais et je suis un artiste chanteur mon nom d'artiste est beney lover . je suis dans le besoin d'un producteur pour ma cariere musicale, j'ai enregistrer un de mes morceaux parmi les 82 qui son dans mon repertoire qui n'as pas connu succès à cause de la promotion. veiller cher producteur considerer ma demander. et aussi veuillez me contact si mon offre vous interesse mon facebook divice schneider mercimerci
d'avance

- 22 juillet 2013 à 13 heures 21
Aurélie F. : j'aime bien cette remarque que les footballeurs ont remplacé les girafes.